Exercices pour défatiguer les yeux

A travailler trop longtemps à une distance fixe, comme le travail sur l’ordinateur, les yeux fatiguent vite. L’explication est simple. Nos yeux ne sont pas conçus pour fixer la même distance durant des heures. Cette fatigue peut se traduire par des maux de tête et une baisse de l’acuité visuelle. Le yoga des yeux peut y remédier.

  • Exercice n°1 : rééducation des yeux fatigués
    Installez-vous confortablement et détendez-vous. Fixez votre index en l’approchant le plus possible du nez, tout en essayant de garder la netteté le plus longtemps possible. Sans jamais cesser de fixer votre index, éloignez-le tout doucement le plus loin que votre bras vous le permet. Ramenez le ensuite tout doucement jusqu’à votre nez en continuant de le fixer. Répétez l’opération 25 fois d’affilée, le plus lentement possible

Fréquence : trois fois par jour. En période de travail assidu sur ordinateur ou de lecture : une fois toutes les heures. Vous devez constater une amélioration après sept jours de pratique.

  • Exercice n°2 : les petites lettres
    Lire de près des petites lettres ou chiffres pendant quelques secondes. Ciller des paupières deux ou trois fois. Déchiffrez ensuite un détail assez loin, comme une date sur un calendrier à quelques mètres. Cillez des paupières deux ou trois fois. Et recommencez à lire de près.

Fréquence : trois à quatre fois par jour. Au bout de une à deux semaines, vous devriez améliorer votre capacité de lecture et diminuer les maux de tête.

  • Exercice n°3 : le palming
    Cette technique aide à délasser vos yeux et à les régénérer. Placez sur vos yeux vos paumes de main en forme de coque. Les doigts sont serrés, bien joints afin de ne pas laisser passer la lumière. Vos yeux sont au repos, fermés, derrière vos paumes. L’obscurité permet aux yeux de se ressourcer profondément. C’est la combinaison chaleur – obscurité qui amène un tel bien-être. Laissez reposer une minute.

Fréquence : Dans toutes les situations où les yeux sont très sollicités en vision rapprochée et dans un effort soutenu sur ordinateur, pratiquez régulièrement des temps de palming. Cet exercice permet de conserver la santé de vos yeux.

  • Exercice n° 4 : le signe de l’infini
    Les yeux ouverts, détendus, sans bouger la tête, vous décrivez plusieurs fois de suite le signe de l’infini avec vos yeux. Le tout en un seul et même mouvement fluide, sans marquer de temps d’arrêt ni de saccades. Fermez les yeux dès que vous ressentez une tension ou de la fatigue.

Fréquence : Les muscles qui ne fonctionnent pas s’atrophient. Le but n’est pas de battre un record, mais de déplacer vos yeux avec aisance.

  • Exercice n° 5 : l’alphabet
    Les yeux ouverts, le regard défocalisé, “ écrivez ” avec vos yeux les lettres de l’alphabet. La tête immobile, seuls les yeux bougent, en douceur, souplement, sans forcer. Ne cherchez pas à réaliser les vingt-six lettres de l’alphabet en une seule fois. Cinq à dix lettres suffisent pour commencer. Entrecoupez de pauses avec éventuellement une séquence de palming. Respirez profondément et poursuivez. Pour varier les plaisirs, vous pouvez “ écrire ” en lettres majuscules, suivies des lettres minuscules.

Fréquence : Cinq à quinze minutes par jour. L’exercice est vivement recommandé aux personnes qui portent des lunettes en permanence depuis des années. Derrière des verres correcteurs, les yeux deviennent vite paresseux.

  • Exercice n°6 : les lignes blanches
    Prenez un livre, et lisez. Non pas les lignes imprimées, mais les lignes blanches entre les lignes de texte. Ne crispez surtout pas les yeux, soyez décontracté. Vous pouvez bouger la tête si vous le souhaitez, ou si votre livre est large. Soyez attentif à rester sur les interlignes blancs. “ Lisez ” ainsi une page ou deux, de temps en temps. Par la suite, vous serez étonnés de constater que vous lisez les textes imprimés avec plus de facilité.
    Fréquence: Cinq à quinze minutes par jour. Au fil des exercices, votre lecture deviendra plus fluide.
  • Exercice n°7 : le balancement
    Apprenez à vous laisser aller, comme un enfant bercé par sa mère. Le balancement est un excellent procédé de détente, non seulement pour les yeux mais encore pour le système nerveux et l’organisme tout entier.

Station debout, pieds écartés de la largeur des épaules. Laissez tomber les bras naturellement et sans raideur. Détendre tout le corps, y compris les muscles du front, des mâchoires, de la bouche, des paupières.

Balancer lentement le corps à droite puis à gauche. S’imaginer être le pendule d’une horloge. Lever alternativement le talon du pied du côté opposé au balancement de manière à faire reposer le poids du corps sur l’autre jambe, du côté du mouvement. Agir sans saccade.

Le corps entier doit se mouvoir pas seulement la tête et les épaules.

Fréquence : pratiquer 2 à 3 fois par jour, de 5 à 10 min. chaque fois, ou encore lorsque les yeux sont douloureux, lorsqu’une tension apparaît. Ne pas porter de lunettes durant l’exercice. Ciller à chaque fin de course.

Référence : « La santé de vos yeux » Dr. André et Jeanine PASSEBECQ – collection «Santé naturelle »

IMPORTANT : les conseils d’hygiène de vie contenus dans cette feuille ne prétendent à aucun traitement de maladie et ne peuvent en aucun cas remplacer la visite chez votre médecin ou se substituer au traitement médical prescrit. Si votre médecin vous a prescrit des médicaments ou des soins, lui seul est habilité à modifier son ordonnance.